L'Ouï-Lire,

quand la

langue des signes

et la

littérature française se rencontrent

Delphine et Nathalie, deux jeunes femmes sourdes, s'apprêtent à ouvrir la première librairie en France qui pourra accueillir et conseiller ses clients en langue des signes. Nous avons pu les rencontrer à Toulouse pour qu'elles nous parlent de ce projet. Notre échange s'est déroulé en langue des signes, grâce à la présence d'une interprète.

La librairie l'Ouï-Lire devrait ouvrir ses portes dans le centre ville de Toulouse au mois de juin. Le projet est porté par deux jeunes femmes sourdes, Delphine et Nathalie.

Désespérant de parvenir à être conseillées dans les librairies classiques ou sur les sites de vente en ligne, et toutes deux passionnées par la littérature (Nathalie a été bibliothécaire), elles décident alors d'ouvrir la première librairie en France tenue par des personnes sourdes.  Pour ces jeunes femmes, il est nécessaire que ce soient des vendeurs sourds qui accueillent des clients sourds, car cela leur permet de mieux appréhender leur niveau de culture générale, ainsi que leurs capacités linguistiques, afin de les conseiller au mieux.

Cette librairie est un défi pour ces deux mères de famille qui n'ont jamais encore été libraires. Une fois leur décision prise, elles ont suivi une formation à l'INFL (Institut national de formation de la librairie) à Paris et ont fait des stages en librairie. Elles ne se sont pas lancées au hasard cependant : Toulouse est la ville qui accueille la plus grande communauté sourde de France, après Paris.  Delphine et Nathalie ont donc repéré une réelle opportunité de marché, qu'elles souhaitent valoriser. Elle ont créé une SAS, qu'elles espèrent un jour transformer en entreprise sociale, appartenant à l'ESS (économie sociale et solidaire).

Le concept est très novateur: la librairie aura un secteur jeunesse tout public, ainsi que des ouvrages sur la surdité. Delphine et Nathalie veulent également organiser des soirées lecture et d'autres animations rassemblant un public sourd et entendant, ainsi que des initiations à la langue des signes pour les adolescents. Les ouvrages seront aussi vendus en ligne sur le site de la librairie, où les jeunes femmes présenteront leurs coups de cœur et publieront des billets critiques... traduits dans des vidéos en langue des signes. Elles pensent aussi créer des supports (mimes, tablettes, etc.) pour communiquer avec les clients entendants.

Fini la stigmatisation ! Les romans écrits par les personnes sourdes, ou relatifs à la langue des signes, ne seront pas dans les rayons "psychologie" ou "handicap", mais bien au cœur de la librairie, avec les autres livres. La langue des signes sera mise à l'honneur dans cette librairie, après son histoire mouvementée... Interdite lors du Congrès de Milan en 1880, elle fut délaissée pendant 100 ans. Vous ignoriez ce fait ? Nathalie et Delphine vous suggèrent de lire Paroles de sourds[1], une belle introduction à la surdité.  Et hop, premier bon conseil de ces deux futures libraires !

 

[1] Paroles de sourds, Patrick BELLISSEN, La Découverte, 2018

"Un voyage de mille lieues commence toujours par un Premier Pas"

Lao Tseu

  • Blanc Twitter Icon
  • Facebook Clean
  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Icône Instagram