VikTon:

le partenaire esthétique

des personnes  handicapées physiques

"Nous souhaitons changer le regard que les personnes portent sur le handicap." Erwin, co-fondateur de VikTon

Comment des ingénieurs peuvent-ils participer à la reconnaissance du handicap physique dans la société ? Javier et Edwin, jeunes ingénieurs en mécatronique de 25 et 26 ans, ont choisi de mettre leurs compétences au service d’une cause sociale: changer durablement le regard sur le handicap physique en Amérique latine. Ils s’appuient pour cela sur la technologie, notamment l’impression 3D, pour proposer aux personnes amputées des protections de prothèses en fibre de carbone sur mesure, au design moderne et personnalisé.

L’entreprise VikTon est née en février 2018, elle compte aujourd'hui 4 jeunes motivés, aux profils complémentaires (ingénierie, business, design). Leur objectif est de s'intégrer dans le processus de rétablissement des personnes amputées, en complément de travail exercé par le milieu médical. Pour cela, ils travaillent en lien avec deux cliniques privées et une publique. Eux souhaitent rompre avec l’image des prothèses médicales classiques, qui effraient et n’aident pas les patients à assumer leur handicap dans la vie de tous les jours. Ils ont donc créé des couvertures en carbone qui offrent plusieurs avantages: résistance, symétrie avec l'autre jambe, liberté de mouvement, entretien facile, et design personnalisé. Leur rêve ? Que les personnes amputées n'entendent plus “povrecito” (“le pauvre”) dans la rue, mais “this is cool” !

Les jeunes entrepreneurs ont été tentés d’abandonner le projet quelques mois après le début des premiers prototypes. Sans capital, ils se démotivaient rapidement suite aux réflexions de personnes pessimistes sur l'utilité du produit. Cependant, les retours très encourageants des utilisateurs les ont poussé à poursuivre l'aventure !

En plus de répondre aux besoins spécifiques des patients, le produit VikTon est plus accessible que ses concurrents grâce à un partenariat avec une entreprise d'impression 3D et une utilisation réduite de carbone, qui permettent à la jeune entreprise de réduire ses coûts de production. L’entreprise est parvenue à proposer des couvertures esthétiques de prothèses à des prix concurrentiels sur le marché: entre 240 et 320 USD. À titre indicatif, leur principal concurrent, l’entreprise américaine UNYQ, propose elle des prix compris entre 750 et 1200 USD. Par ailleurs, il y a là pour Vikton une réelle opportunité de marché: environ 3 millions de personnes en Amérique latine sont amputées ; un chiffre particulièrement élevé. Et pour cause, à défaut d’un réseau de transports publics efficace, les habitants, circulant pour la majorité en moto, sont victimes de nombreux accidents de la route, qui débouchent pour certains sur une amputation.

Pour atteindre l'équilibre budgétaire, les entrepreneurs espèrent atteindre 2,8 clients / semaine. Leur principal challenge aujourd'hui est donc de faire connaître cette option aux personnes amputées qui n'avaient jusqu’à présent aucune alternative aux couvertures esthétiques peu attrayantes (tissu, éponge, etc.) ou internationales onéreuses. Pour cela, ils entendent développer leurs campagnes marketing auprès d'équipes sportives (Club de football des amputés, etc) et de marques de mode en s'imposant sur les défilés. Dans le long terme, l'entreprise VikTon espère même pouvoir développer des produits esthétiques pour les bras.

Vikton est un bel exemple d'initiative agissant indirectement pour une société inclusive, en essayant de sortir le handicap physique du milieu uniquement médical.

"Un voyage de mille lieues commence toujours par un Premier Pas"

Lao Tseu

  • Blanc Twitter Icon
  • Facebook Clean
  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Icône Instagram